marine.redacweb@hotmail.com

5 astuces SEO simples à mettre en place pour débutantes

Marine 
novembre 16, 2021

Le SEO, aussi communément appelé référencement naturel, peut paraître très technique. Il dissuade plus d’une entrepreneuse de créer un blog par peur de manque de compétences. Toutefois, sachez que pour un référencement optimisé, plus de 1000 éléments entrent en considération. À votre échelle, si vous souhaitez attirer du trafic grâce à votre blog, vous pouvez déjà mettre en place ces 5 astuces SEO simples et rapides pour débutantes. Je les ai choisies spécialement pour vous et vous trouverez également des exemples concrets pour mieux les comprendre.

Choisir votre mot-clé

Première étape : choisir votre mot-clé. Vous pensez sûrement que c’est évident. Mais cette astuce SEO reste simple et rapide à appliquer. Vous dire qu’il faut choisir un mot-clé est facile mais savez-vous comment procéder ?

Je ne vais pas entrer dans l’aspect technique mais je vais vous expliquer le SEO le plus simplement possible. Tout d’abord, pour un article de blog, je ne conseille pas d’opter pour un mot-clé trop général. En effet, si vous choisissez “développement personnel” comme mot-clé, il vous sera plus difficile d’atteindre les premières pages de résultats Google. 

Vous pouvez tout de même le définir comme mot-clé si vous le souhaitez ! Rien ne vous en empêche. Soyez simplement conscients que les résultats seront sans doute moins efficaces. Tournez-vous vers un mot-clé plus précis. Pour cela, demandez-vous de quoi votre article va traiter, quelle requête vos potentielles clientes vont taper sur Google.

Prenons un exemple concret ! Pour cet article, j’ai choisi “astuces SEO débutantes” pour mot-clé. Les termes “astuces”, “conseils”, "raisons'', "bonnes raisons”, sont des mots-clés qui peuvent être très appréciés et qui facilitent le choix de votre titre. Voici d’autres exemples :
“Bonnes raisons de pratiquer le yoga”
“Conseils en gestion du stress”
“Astuces pour mieux utiliser Instagram”

C’est ce que l’on appelle des mots-clés de longue traîne. Vous en avez déjà sûrement entendu parler. Ce sont des mots-clés plus précis mais qui apportent de très bons résultats sur le long terme. 

Quoi qu’il en soit, concernant le SEO, ne vous attendez pas à avoir une hausse de trafic dans la semaine qui suit la publication de votre article. Le référencement peut mettre plusieurs mois avant de dévoiler ces effets. Mais vous verrez que le temps et la patience valent vraiment le coup d’attendre !

Intégrer votre mot-clé à votre contenu

Ça y est, vous avez défini votre mot-clé ! Passons à l’étape suivante ! Que faire de lui ? Tout d’abord, l’intégrer dans le titre de votre article. C’est évident mais c’est surtout très important. Sachez ensuite que vous n’êtes pas obligées de mettre votre mot-clé dans tous les titres secondaires. Le mot-clé a vu sa côte baisser à cause de répétitions incohérentes dans certains articles de blog.

Aujourd’hui, les robots de référencement privilégient aussi le champ lexical de votre mot-clé. Si vos titres sont cohérents par rapport à votre mot-clé, tout est ok. Par exemple, si vous parlez de gestion du stress, vous pouvez mentionner la méditation, le yoga, les thérapies dans vos titres secondaires. 

Cependant, en fonction de la longueur de votre article, votre mot-clé doit être mentionné un certain nombre de fois dans le corps de votre texte. Je ne vous parle pas ici de l’intégrer n’importe où, n’importe quand. Mais bien de l’intégrer de manière naturelle

Ici, je vous livre mes astuces SEO pour débutantes. Vous voyez que mon mot-clé est intégré naturellement. Enfin presque, c’est un exemple un peu gros. Le but est simplement que vous compreniez la démarche.

À lire aussi : 5 erreurs à éviter dans la rédaction de votre article blog

Remplir votre métadescription

Dans ma vie personnelle et professionnelle, je suis la première à taper des requêtes sur Google. Oui, j’adore faire des recherches en tout genre, vous n’avez pas idée ! Cependant, mon œil de rédactrice web a tendance à tiquer quand il voit l’absence de métadescription sous les résultats.

Pour mieux comprendre, voici un exemple en image.

Ici, j’ai tapé “définition métadescription” sur Google. Les deux métadescriptions répondent à ma question. Toutefois, la deuxième est plus optimisée que la première. À votre tour, pour optimiser votre métadescription, il faut bien évidemment intégrer votre mot-clé. Mais surtout expliquer en quelques mots de quoi va parler votre article pour donner envie d'être lu.

La métadescription s’adresse également aux personnes qui vous cherchent. Inconsciemment, nous la lisons pour savoir si le lien sur lequel nous nous apprêtons à cliquer va répondre, ou non, à notre question. Si la métadescription n’est pas convaincante, votre œil va s’intéresser au résultat suivant. N’oublions pas que nous rédigeons avant tout pour des lecteurs, des personnes humaines puis pour les robots de référencement dans un second temps.

Je vous laisse deux derniers exemples de métadescriptions optimisées en image.

Ajouter des images à votre article

Illustrer votre article fait sans aucun doute partie des astuces SEO pour débutantes en référencement (ah tiens, insertion du mot-clé). Je ne sais pas vous, mais de mon côté, je prends beaucoup de plaisir à farfouiller dans les banques d’images gratuites libres de droit pour trouver de belles photos qui vont accompagner mon article.

Surtout, je prends le temps nécessaire pour choisir LA photo qui sera mise en avant. Plus important encore, je la renomme avec le mot-clé de mon article. Les robots de référencement ne voient pas vos images mais ils voient leur description. En analysant votre article, s’ils tombent sur “IMG3020839”, ils ne vont pas comprendre ce que représente votre image. 

N’oubliez donc pas de renommer vos images. Mais aussi d’en intégrer. Plus votre article est long et plus il a besoin d’être illustré. Cette astuce SEO s’adresse aussi à vos lecteurs. Ils seront plus motivés à lire un article avec de belles images plutôt qu’un gros pavé de mots. Autrement dit, l’apparence de votre article compte pour l’intérêt de vos visiteurs et pour celui des robots.

À lire aussi : 5 astuces pour réussir votre article de blog

Faire un maximum de phrases courtes et simples

Tenez bon, nous voici arrivées à la dernière astuce SEO ! J’espère ne pas vous avoir perdu en cours de route et j’espère surtout que votre cerveau n’est pas en train de bouillonner !

Faire des phrases courtes et simples est un véritable plus pour votre référencement. Pour vos lecteurs également. Elles doivent répondre de manière claire au sujet de votre article. Concernant les domaines médicaux ou juridiques par exemple, le texte avec un vocabulaire spécifique et des phrases bien faites peuvent être nécessaires.

Si vous êtes coachs, formatrices, créatrices ou entrepreneuses, exprimez-vous de manière simple pour ne pas perdre vos lecteurs. Les phrases courtes ne vous empêchent pas de montrer votre expertise ! Au contraire, c’est en étant claires que vous allez asseoir votre position de spécialiste.

Attention, je ne dis pas que les phrases longues ne sont pas autorisées ! Je vous explique simplement que si vous avez la possibilité de les reformuler, n’hésitez pas à le faire. Mais si c’est trop compliqué et que vous risquez de casser le sens de votre phrase, aucun problème. Vous pouvez laisser quelques longues phrases dans votre article si nécessaire. Faites-en simplement bon usage.

J'espère que cet article vous aura été utile !
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter ou à laisser un petit commentaire ci-dessous 🙂

A lire également 

Une rédactrice web, combien ça coûte ?

Lire l'article

Les inconvénients du blogging et ses solutions

Lire l'article

Les 4 qualités requises pour ouvrir ton blog

Lire l'article
1 2 3 6
Pour me retrouver 
Mentions légalesSite réalisé par Carmine Benard | Studio Carmine
pencilcalendar-fullchevron-down